Il faut prendre en compte le ROI des réseaux sociaux!

The Hood, c’est un super fast-food à Lomé que j’ai découvert il y a deux semaines. Le cadre est convivial,  la nourriture est succulente et l’équipe est accueillante, en plus d’être fun. Pourtant, malgré tous leurs atouts, The Hood qui a ouvert il y a plus de 6 mois peine à se faire connaître à Lomé.

Cette situation est commune à de nombreuses entreprises qui proposent de super produits ou services mais ne parviennent pas à réaliser suffisamment de ventes par manque de notoriété. 

Dommage! Comme dirait l’adage: “on connait tous un restaurant qui propose de meilleurs hamburgers que McDonald, pourtant lorsqu’on pense aux Hamburgers on pense la plupart du temps à McDonald”.

Lorsqu’on a un super produit, il faut en faire la promotion et la publicité, autrement personne ne sait qu’il existe… donc pas de ventes… pas de chiffre d’affaires… puis rendez-vous dans trois ans pour le dépôt de bilan! 

Bon j’exagère mais tu as compris mon point, il faut pouvoir formuler et mettre en place des stratégies qui permettront d’attirer de potentiels clients. Par ailleurs, intégrer les nouvelles technologies et plus spécifiquement les réseaux sociaux dans sa stratégie marketing ou de communication est devenu indispensable. En effet, pour ceux qui ne le savent pas encore, il convient de rappeler cette fameuse promesse: “avec les réseaux sociaux, tu peux toucher des millions de personnes simplement, à un coût accessible, en plus de pouvoir mieux mesurer l’efficacité de tes actions”.

En chiffres (Digital Report, 2021) les réseaux sociaux, ca représente: 

  • 4,2 milliards d’utilisateurs, soit 53,6 % de la population mondiale qui utilise les réseaux sociaux (une partie de tes prospects et clients y est sûrement) ,
  • 2h25min passées en moyenne quotidiennement par les utilisateurs (et si tu les intéresse ils peuvent donner un peu de ce temps et cette attention pour découvrir ce que tu proposes) ,
  • 40,4 % des internautes déclarent utiliser les réseaux sociaux pour un usage professionnel* (peut-être donc que tes concurrents s’y sont déjà mis)

Une fois que tu as pris conscience de ces points, tu devrais t’interroger sur la manière d’intégrer les réseaux sociaux dans ta communication digitale et plus généralement dans la stratégie marketing de ton entreprise.

Pour t’aider dans ta réflexion, voici quelques-uns des usages ; tu peux utiliser les réseaux sociaux pour :  

  • fédérer ou rejoindre une communauté pour ensuite l’animer, par exemple autour d’un hashtag ou au sein d’un groupe sur Facebook ou LinkedIn 
  • gagner en notoriété et diffuser son image de marque, par exemple en publiant du contenu avec ton logo et ton identité sur les réseaux sociaux
  • permettre l’acquisition de nouveaux prospects ou clients
  • simplifier la prise de contact ou entretenir la relation avec ses clients, par exemple via un chatbot ou tout simplement le bouton contact d’une page 
  • faire de la publicité, la plupart du temps avec des résultats mesurables et un coût qui varie en fonction des performances

Quelque soit le cas, les réseaux sociaux sont souvent un élément de la stratégie Inbound de l’entreprise, voire plus. Grâce aux fonctionnalités de social shopping qu’ils intègrent de plus en plus, ils se transforment en solutions e-commerce à part entière. Ainsi par exemple, sur Facebook et Instagram tu as désormais la possibilité de mettre en avant ou vendre directement des produits ou services.

Une fois qu’elle a défini son utilisation des réseaux sociaux, il est nécessaire pour l’entreprise de se poser la question du Retour sur Investissement (ROI). En effet, ces plateformes impliquent un gros investissement en termes de temps, d’énergie et d’argent. Dès lors, comment s’assurer que ces efforts contribuent véritablement à la création de valeur et à la performance de l’entreprise? Pour être plus direct, comment s’assurer que le temps que tu passes à créer de beau visuel, partager tes publications dans des groupes, interagir avec ta communauté, permet de te faire gagner un minimum de client, que ce soit directement ou indirectement?  Pour répondre à cette problématique, les plateformes ont développé des tableaux de bords avec des statistiques pour mesurer les résultats de son activité

Dans cet article, tu découvriras des indicateurs de performance communs aux différents réseaux sociaux, et des ressources pratiques pour t’aider à comprendre les statistiques des pages et comptes professionnels sur Facebook, LinkedIn, Instagram et Twitter. Cela te permettra de pouvoir mieux les interpréter par rapport aux objectifs de ton organisation. 

Volontairement je ne tiendrai pas compte des statistiques liées à la publicité sur les réseaux sociaux. Si cela t’intéresse n’hésite pas à le mentionner en commentaire, ça pourrait être le sujet d’un autre article. 

Pour savoir combien de comptes uniques ont été exposé à tes publications:
Sur Facebook & Instagram
  • Les couvertures de la publication : nombre d’utilisateurs qui ont vu une publication de ta Page sur leur écran.
  • Les couvertures de la story : nombre d’utilisateurs auprès desquels une story de ta Page a été affichée.
Sur LinkedIn
  • Le nombre d’impressions uniques:  c’est l’équivalent des couvertures sur Facebook et Instagram. A noter que cette statistique est disponible en téléchargeant les données au format .XLS avec le bouton bleu “Export report” dans l’onglet Statistique.

Les couvertures ne sont pas à confondre avec les impressions. Ces dernières correspondent au nombre total de fois que tes publications ont été vues (par l’intermédiaire des hashtags que tu aurais utilisé dans tes légendes, des relais via d’autres comptes, des partages dans des groupes ou encore au travers des visites de ton profil). Avec les impressions on tient compte du fait qu’une publication peut être vue plusieurs fois par la même personne. Par exemple si une personne à vu le même contenu 3 fois, il y a 3 impressions, en revanche il n’y a qu’1 couverture ou impression unique.

Il faut faire attention, car de plus en plus les réseaux sociaux ont tendance à mettre en avant le nombre d’“Impressions” plutôt que celui de “Couvertures”. Certains social media comme Twitter ne proposent d’ailleurs que le nombre d’impressions.

Pour savoir combien il y a eu de réactions suite à la publication de ton contenu:

Sur Facebook

  • Interactions avec les publications : nombre de fois où des utilisateurs ont interagi avec tes publications notamment par le biais des réactions (J’aime, J’adore…), des commentaires et des partages.

Sur Instagram

  • Interactions avec le contenu : lorsque tu cliques sur cet indicateur, tu obtiens une analyse détaillée des interactions avec tes publications, Stories, Réels et vidéos IGTV. Cela comprend les mentions J’aime ou Like, les commentaires, les enregistrements, les partages, les réponses et les autres actions effectuées sur ton contenu. Tu peux également voir tes publications, stories et vidéos IGTV les plus populaires, classées en fonction des interactions.

Sur Linkedin

  • Réactions, commentaires et partages : le nombre de réactions, de commentaires et de fois où votre contenu a été partagé par des utilisateurs.

Sur Twitter

  • Engagements : ce chiffre tient compte des Retweets, des réponses, des abonnements et des “Like” que font les twittos.

D’autres statistiques sont pertinentes à prendre en compte:

  • les actions sur la Page Facebook, qui représentent le nombre de clics sur les coordonnées ou le bouton call-to-action de ta Page.
  • les clics sur le bouton “Envoyer un e-mail” et ceux sur l’adresse du site web inséré à ton profil Instagram.
  • les clics sur Linkedin: le nombre de clics sur votre contenu, le nom de l’entreprise ou son logo par un utilisateur (connecté). Les interactions (partages, réactions et commentaires) ne sont pas prises en compte ici.
  • le nombre de visites sur ton profil Twitter, qui porte sur une période mensuel et est mis à jour quotidiennement. Cet indicateur est également disponible sur Facebook, Instagram et LinkedIn

Pour retrouver ces statistiques et aller plus loin, voici des outils pratiques mis à disposition par les plateformes::

Chez PANDORE DIGITAL nous aimons comparer les statistiques mensuellement en tenant compte du nombre de publications réalisées sur la période mais aussi du  temps passé pour les concevoir, les publier et les promouvoir.  Cela permet d’avoir une évaluation plus juste des résultats obtenus par rapport aux efforts fournis. Nous mettons en place pour chacun de nos clients un tableau de bord Excel, personnalisé en fonction des objectifs marketing et des indicateurs de performance retenu. Les chiffres qui y sont renseignés régulièrement, permettent d’éditer un rapport d’analyse mensuel avec des taux ou des ratios entre les variables qui vont être comparées dans le temps.

Par exemple, si on retient comme indicateur de performance: le nombre de publications et le nombre de couverture, on peut ensuite analyser en quoi le nombre de post influe sur le nombre de couverture. Cela permet de savoir par exemple s’il vaut mieux publier en grande quantité, ou faire moins et plutôt se concentrer sur quelques publications qui vont faire le buzz. Ainsi, le tableau de bord mis en place permet de comparer les chiffres pour les différents réseaux sociaux, et ainsi indiquer quel est le réseau social qui apporte le plus de couvertures ou encore combien de fois et donc à quel rythme y publier. En prenant en compte d’autres données, telles que le nombre d’interactions, on peut aussi identifier le contenu qui engage le plus la communauté en fixant des ratios comme le nombre d’interactions / nombre de couverture. Ce n’est qu’un exemple, et crois moi que tu peux aller bien plus loin dans le reporting et ton analyse.

D’ailleurs, si tu as un site internet, il est recommandé de le lier à un outil tel que Google Analytics de manière à pouvoir mesurer l’origine du trafic, et par la même occasion évaluer celui en provenance des réseaux sociaux. Cela sera utile pour déterminer quels sont les “social media” à privilégier et ceux à abandonner. 

En espérant que cet article t’as donné des pistes de réflexions ou d’amélioration pour mieux mesurer tes performances sur les réseaux sociaux et le retour sur investissement, nous restons à ta disposition avec le service PANDORE DIGITAL. N’hésite pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous. 

(1) Digital Report 2021, publiée par Hootsuite et We Are Social

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *